Prendre un bon départ

Prendre un bon départ est important, ne serais-ce que parce qu’il va dynamiser votre équipage qui va alors s’attacher à ne pas perdre l’avantage acquis. En effet, une régate n’est que la démonstration de votre aptitude à  conserver votre place du départ jusqu’a l’arrivée, chaque erreur (de votre part ou d’un concurrent) modifiant ce classement.

Alors voici quelques conseils simples pour réussir votre départ

1 – Partez tribord !

Soyez tribord au plus tard 30 secondes avant le départ. Vous serez alors prioritaires. Dans l’agitation du départ c’est le moyen le plus sur d’éviter les accidents.
Veillez aux bateaux sous le vent qui pourraient vous « loffer » et vous contraindre à couper la ligne avant l’heure.

2 – Coupez la ligne au signal du top départ !

Vous avancez donc tribord vers la ligne de départ.

Régulez votre vitesse : si vous êtes trop rapide, n’hésitez pas à choquer la GV pour ralentir, voire le génois si nécessaire. Votre objectif est de passer la ligne lancé à pleine vitesse. Pour cela il est important de bien connaître la procédure des cinq minutes !
premier signal :

Pas d’affolement, le comité vous informe simplement qu’il vient de poser la ligne de départ.

Ensuite arrive le premier coup de trompe (signal sonore) et l’envoi du pavillon de classe (précisé dans les ICs). La procédure de départ est commencée ! C’était le signal d’avertissement. Le départ sera donné dans cinq minutes. Le comité vous annoncera maintenant les quatre minutes, la minute et le signal du départ.

 

Vous pouvez conserver le moteur jusqu’à la minute (bien utile en cas de fort courant).
Téléchargez le PDF complet : 

 

3 – Soyez au bon endroit !

Situation horrible, un léger cafouillage au moment du départ et voila, vous êtes dans le fumée de la flotte (déventé par les autres voiliers au vent) et vous n’arrivez pas à prendre de la vitesse.
Dans ce cas la seule solution  sera de virer, mais seulement après vous être assuré de ne pas être gêné par un autre concurrent car vous serez alors bâbord (exemple ici FRA 36884) mais vous retrouverez rapidement du vent « frais » et de la vitesse.
soyez aussi attentif aux autres bateaux !
Vous tirez  un bord qui parait avantageux vers le large mais vous constatez qu’un petit groupe reste « collé » à la côte ….
En courant contre, ce groupe profite certainement du courant moindre sur les hauts fonds et passera la bouée au vent avant vous !
Et s’il n’y a pas de courant  peut-être qu’il profite de la convergence à la côte qui renforce le vent dans cette zone ! (voir micro-météo sur la page météo)
Bref, repérez les « cadors » de la flotte et imitez les !

Stratégie sur le bord de prés en vidéo

4 – Un dernier conseil ? ne prenez pas de risques, évitez la zone du bateau comité !

Le bateau comité exerce toujours une irrésistible attraction sur les régatiers et très souvent au moment du départ une grande partie de la flotte vient s’y agglutiner.
Sauf si vous maîtrisez parfaitement les départs, évitez cette zone car vous risquez qu’un bateau sous le vent vous « pousse » sur le comité qui n’est pas considéré comme un obstacle en régate. Pour éviter la faute ou un accident vous serez alors obligé de passer de l’autre côté de la ligne et faire demi-tour pour revenir prendre le départ, et donc prendre beaucoup de retard sur vos concurrents !